Conception du parcours Multimédia

La Conciergerie - Centre des monuments nationaux

Décembre 2016

La Conciergerie fait sa Révolution, avec un nouveau parcours sur la Révolution française, mêlant des documents historiques, des films, une table tactile, une maquette interactive et des reconstitutions en réalité augmentée (produite par la société Histovery). Intégré à l’équipe de scénographie (Atelier MAW, Philippe Maffre) l’atelier Mosquito a conçu l’ensemble des dispositifs du nouveau parcours de visite. Cette proximité à favorisé les échanges et les interactions entre les équipes et permet d’affiner la pertinence des scénarios

 

Le Centre des monuments nationaux a misé sur la modernité. Aux murs, des extraits de films, des frises chronologiques, des interviews et des tableaux peints à la fin du XVIIIe siècle contextualisent et livrent aux visiteurs des clés de lecture indispensables.

Le film d’introduction

La première salle présente un film qui permet au visiteur de découvrir de façon synthétique les événements majeurs de la révolution française, de la chute de la monarchie au règne de la terreur jusqu’au directoire. Le film est produit et réalisé par Atelier 144.

La maquette numérique

En commençant la visite, les visiteurs peuvent reconstituer le parcours des hommes et des femmes incarcérées, comme la reine Marie-Antoinette, grâce à une maquette animée du palais de la Cité illustrée avec des images d’époque.

Un écran tactile permet de visualiser ce parcours, chaque action effectué est alors illuminée sur une maquette réelle et permet à chacun de se rendre compte du fonctionnement quotidien de la prison et du tribunal pendant la Révolution.

La table des noms

Pour le site Exponaute : « La salle des noms » s’avère un des temps forts de la visite de la Conciergerie. Dans cette pièce subtilement éclairée, les murs ont été recouverts de petits cartels horizontaux, portant les noms des quatre mille personnes qui ont été retenues à la Conciergerie. Les patronymes écrits en lettres rouges ont connu la peine capitale.

En complément, au centre de la salle, « la table des noms », un vaste écran interactif permet d’en apprendre davantage sur ces hommes et ces femmes. Que sont-ils devenus ? Ont-ils tous été condamnés à mort ? Est-il possible de voir leurs visages ? L’équilibre juste entre l’émotion et le fait historique a été parfaitement trouvé

Le fonctionnement du tribunal révolutionnaire

À l’étage, illustrer par des images de cinéma, un historien nous raconte les principes et l’héritages de la justice révolutionnaire. Ce film est également produit et réalisé par Atelier 144.

REMERCIEMENTS
Emmanuel Rouillier : conception, suivi de production
Philippe Maffre, MAW : Scénographie
Arnaud Waels, Devocité : développement table tactile
Marc Benaïche, Atelier 144  : production audiovisuelle
Colin Bouvry : développement maquette interactive
Loïc Thirion Lopez, Héritage virtuel : modélisation et images 3D
Tactile studio : fabrication maquette